Popy Ulysse 31 Vaisseau Tripartie Dardos Orbos Vires Die Cast

Voici sans doute le Graal pour les collectionneurs de jouets sur Ulysse 31 : la navette d’Ulysse, ou pour les geeks hardcore, le Tripartie





Fabriqué par Popy (leader, des années 70 à fin 80 environ, des jouets dérivés des séries T.V. comme Goldorak, Capitaine Flam, San Ku Kai, etc.), ce vaisseau allie métal et plastique, avec système de missiles et autres mécanismes de transformations, et est sans aucun doute l’une de leurs plus belles réussites, tant au niveau technique que sur le plan du design.



Avant tout, rappelez-vous de cette série culte franco-japonaise de 26 épisodes de 24 minutes chacun, racontant l’histoire de l’Odyssée et reprenant des références à la mythologie grecque, le tout transposé au 31e siècle, d’où le 31 du titre.
Dès le générique de début, on peut voir l'assemblage des trois parties, donnant lieu a un effet simple, mais immédiat : tout le monde à l’époque a rêvé d’avoir ce jouet.
Voyons donc ce vaisseau de plus près… il est utilisé autant pour l’exploration que pour les combats, et est constitué de trois parties distinctes :

Le premier, Dardos, est piloté par Ulysse et a une forme plutôt triangulaire. Dardos possède 3 trains d’atterrissages escamotables, ainsi que 2 lance-missiles sur les côtés.



Le second vaisseau, Orbos, est piloté par Télémak, son fils, et est plutôt de forme arrondie. Il est équipé de 4 roues tout terrain, pouvant chacune se déployer indépendamment des autres. Pour cela, les bords de l’engin sont escamotables (en 4 parties).




Il y a encore 4 autres roues de taille inférieure, directement sous le vaisseau, utiles lorsque les trois parties sont assemblées. Une encoche à cet effet est d’ailleurs présente à l’arrière de l’engin. Enfin, le cockpit peut s’ouvrir, et à l’intérieur se trouve un bouton permettant d’éjecter les 2 missiles pouvant se placer à l’avant.



Enfin, troisième et dernier véhicule, Virès, est, de mémoire, piloté par la petite Thémis. Le vaisseau est monté sur des chenilles en caoutchouc, ces dernières sont également escamotables et peuvent donc se ranger en dessous de l’engin.
Deux boutons pressions jaune se trouvent au dessus du cockpit, ils permettent l’éjection de deux missiles. Un 3e bouton permet d’élargir  le vaisseau, afin de permettre l’assemblage avec Orbos. Vous pourrez voir également deux ailerons rétractables, sur le haut de l'engin.




Tout comme dans le dessin animé, le choix est donné d’assembler (ou non) ces trois engins. La manipulation est facile et aisée, pour peu que l'on ne soit pas une brute.
Une fois l’assemblage du Tripartie effectué, celui-ci mesure environ 28 cm de long.



Cet objet rare, mais pas introuvable, mérite vraiment une place de choix dans vos vitrines.

Greg

Commentaires

  1. Celui-ci est vraiment un des jouets mythiques des 80's qui nous aura fait tous réver !
    Au passage, très beau blog, textes bien écrits et superbes photos :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire