Popy Space Adventure Cobra Turtle Deluxe


Rien qu’à son nom, les pirates de l’espace ont le sang qui se glace !
Cobra, tout de rouge vêtu, ayant les traits de notre Bébel national (eh oui, l’auteur, Buichi Terasawa est un grand fan de films français et de Belmondo, entre autres) a marqué les jeunes téléspectateurs de l’époque, de par son ambiance Space Opera, et la multitude de références tout au long de cette série qui comporte 31 épisodes de 24 minutes
Dans l'attente d'un article consacré au héros de cette série, on commencera ici par attirer votre attention sur un proder (produit dérivé) inédit en France, et représentant le fameux vaisseau de Cobra, la Tortue (ou Turtle en version originale).




Fabriqué par la société Popy, à qui l’on doit une multitude de jouets sur Goldorak, San Ku Kai (c’est la bataille…bon, stop !) ce modèle est vraiment très détaillé et fidèle à la version en dessin animé.

La boîte d’origine, sobre, montre sur le côté le jouet entier, et en partie, transformé. Il y a également une image de Cobra, le logo Popy (en japonais) et le nom du vaisseau. L’arrière montre une vue de haut et une vue de côté, agrémentées de différentes infos. On peut également voir la tortue entièrement transformée, mais on va y revenir. Les tranches de la boîte sont décorées avec des photos de la tortue en mode serpent.






À l’intérieur de la boîte, on trouve une notice de deux pages avec de nombreuses photos de démo, un document plus petit avec la méthode pour emboiter les blocs, deux missiles et une planche de stickers.
Passons au jouet lui même : il est en plastique et en métal, comme la plupart des jouets Popy. Le corps du vaisseau est constitué de trois parties. Ces dernières sont faites de blocs reliés les uns aux autres par un système astucieux de charnières et de picots en métal permettant d’effectuer la transformation vaisseau/serpent en un clin d’œil. Ces blocs peuvent également effectuer des rotations.



La première partie est constituée du cockpit, suivi de cinq blocs. Vient ensuite la partie centrale, que l’on pourrait qualifier de cœur du vaisseau, qui est faite d'un long rectangle sur lequel sont fixés deux autres blocs. Les volets latéraux chromés peuvent alors se ranger grâce à un système de clapet. Enfin, la dernière partie est constituée de cinq blocs.


Un missile peut être placé dans l’avant du cockpit, un bouton situé latéralement permettant la mise à feu. La Tortue possède également quatre trains d’atterrissages, couplés à quatre roulettes en métal, sur la partie basse du bloc central.


Une fois transformé en mode serpent, le vaisseau mesure 59 cm de long. On peut bien évidemment lui faire prendre différentes positions, le choix est quasi illimité, tout comme dans le dessin animé.


Pour finir, et vous l’aurez sans doute compris, c’est la pièce maîtresse à avoir concernant cette série, fidèle dans les moindres détails et opérationnelle.

Greg


Commentaires

Enregistrer un commentaire