High Dream Ulysse 31 Vaisseau Odysseus Die Cast

On ne peut parler du dessin animé Ulysse 31 sans penser automatiquement à son incroyable vaisseau, l’Odysseus.
Ulysse ainsi que son fils Télémaque, la petite Thémis, Nono et les compagnons traversent les épisodes à bord de cette véritable petite ville volante : 1224 m de long sur 3125 m de large (eh oui, les dimensions exactes sont sur Wikipédia), en forme de mandorle, symbole des deux mondes à traverser.




C’est la société High Dream qui a donc réalisé ce proder (produit dérivé) en 2008, resté inédit en 3D depuis la version du jouet sortie par Popy dans les années 70.

En métal et plastique, ce modèle a des avantages et des inconvénients, comme on va le voir : l’aspect général est lisse, trop lisse ! Cela aurait pu être comblé avec quelques effets de peintures, malheureusement absents. Les dimensions sont plutôt correctes, le design général nous replonge rapidement dans nos souvenirs… à condition que ceux-ci ne soient pas trop vivaces ! Car en y regardant de plus près, et en comparant avec les images de l’animé, le manque de détails est assez flagrant : les proportions ne sont pas respectées (partie basse ou haute, boosters arrières de même taille alors que l’un devrait être plus gros).



La couleur est plutôt dans le ton, du moins pour cette version (bleu nuit). D'ailleurs, il était annoncé au départ une limitation de l’objet, qui devait être de 700 exemplaires. Au final, il fût annoncé (et produit ?) 700 versions en bleu, 200 en silver et 100 versions black, toutes vendues au même prix, du moins à l’origine.



Le corps du vaisseau est donc en métal, l’iris et les parties plus fines étant en plastique (canons, ailerons et antenne). Les caches de l’iris peuvent le recouvrir entièrement ou en partie, comme dans l’animé. Une pièce à l’intérieur symbolise la fameuse énergie de Shirka, l’ordinateur de bord dont la voix nous hypnotisait. L’aspect général, que ce soit de face ou à l’arrière, est plutôt sobre, ce qui donne également un effet design.




Le tout est présenté sur un support noir où apparaît le logo d’Ulysse 31, dans lequel est fixé une tige en métal très discrète, permettant de présenter l’objet simplement mais efficacement.



Au final, on dira que l’acquisition de cet objet de collection ravira les fans de la série, notamment ceux qui ne peuvent se permettre d’allonger 200 euros pour la version Popy, même si le travail de sculpture et de peinture aurait pu être un peu plus poussé, ne boudons pas notre plaisir de posséder enfin une reproduction en 3D de ce formidable vaisseau.
Et comme dirait Nono, j’mangerais bien un p’ti clou, moi !

Greg

Commentaires