ASIAN ALTERNATIVE CONDOR MYSTERIEUSES CITES D’OR

" Le XVIe siècle…

...DES QUATRE COINS DE L'EUROPE, DE GIGANTESQUES VOILIERS PARTENT À LA CONQUÊTE DU NOUVEAU MONDE.
À BORD DE CES NAVIRES DES HOMMES AVIDES DE RÊVE, D'AVENTURE ET D'ESPACE, À LA RECHERCHE DE FORTUNE.
QUI N'A JAMAIS RÊVÉ DE CES MONDES SOUTERRAINS ? DE CES MERS LOINTAINES PEUPLÉES DE LÉGENDES ?
OU D'UNE RICHESSE SOUDAINE QUI SE CONQUERRAIT AU DÉTOUR D'UN CHEMIN DE LA CORDILLIÈRE DES ANDES ?
QUI N'A JAMAIS SOUHAITÉ VOIR LE SOLEIL SOUVERAIN GUIDER SES PAS, AU COEUR DU PAYS INCA,VERS LA RICHESSE ET L'HISTOIRE DES MYSTÉRIEUSES CITÉS D'OR ? "


C’est avec cette introduction, que débutait chaque épisode de la série animée « Les Mystérieuses Cités d’Or».

Cette série franco-japonaise diffusée pour la première fois en France en Septembre 1983, mélangea allègrement scénario complexe, réalité historique et science-fiction ! Sans oublier la musique, digne d’une B.O. de film et d’une qualité rare par rapport a ce que nous inflige les dessins animés de nos jours.

Distribué et fabriqué par la société Asian Alternative en 2001 et annoncé comme limité à 1 000 exemplaires au monde, ce Condor est tout simplement la plus belle pièce de la collection !


Entièrement en résine, il est constitué de 6 parties : 2 pattes, 2 ailes, le corps et la tête. L’assemblage est simple et plutôt facile, mais cela reste très fragile, attention ! La tête notamment, elle est tout en résine fine, et se fixe grâce à 2 ergots, les collectionneurs les moins délicats ont été très nombreux à l’époque, a abimer leurs modèles :(

Les proportions ont l’air relativement respectées et la sculpture est réussie, les gravures en creux ajoutent à l’effet de profondeur. Vous pourrez même apercevoir le poste de pilotage à bord duquel Esteban et ses amis pilotent le vaisseau solaire. La couleur or donne un coté précieux à l’ensemble.




Les ailes sont articulées (par charnières) et peuvent être placées en position d’arrêt ou d’envol, à ce moment là, il est nécessaire d’utiliser de la colle. Dommage que le fabricant n’est pas prévu un système permettant de passer de l’un à l’autre, à volonté, sans être obligé de coller les pièces.


La tête est également articulé, et peut être posée en mode stationnaire ou en mode de vol, le bec pointant droit devant lui, dans l’alignement du corps, mais même chose, cela demande une fixation.

Sous l’une des pattes, on peut voir l’inscription « 1982 RTL / NHK » qui peut prêter à confusion, car c’est la date de sortie de la série, pas de l’objet ! Le reste du marquage concerne les financeurs, RTL (Radio Télévision Luxembourg) et NHK (Niho Hoso Kyokai) compagnie de diffusion au Japon.


Assez petit (environ 17 cm de haut, ailes non déployées) ce Condor n’en est pas moins un très joli proder* toujours très recherché par les (nombreux) fans, et c’est surtout la seule version officielle de ce vaisseau culte, aucun jouet n’étant sorti sur cette série !


Sachez que la collection était également constitué du Solaris (le bateau solaire), et des figurines d’Esteban, Tao et Zia, le tout en résine, et également limités à 1 000 pièces.

Encore un objet que j'aurais rêvé d'avoir, quand je regardais Les Mystérieuses Cités d'Or. Mais je me suis rattrapé...


Greg & Julie

(texte & photo)



Proder = produit dérivé :)


Commentaires