SIDESHOW WETA LORD OF THE RINGS FELLOWSHIP OF THE RINGS THE CAVE TROLL POLYSTONE FIGURE STATUE


A l’occasion de la sortie (mondiale !) de la première partie de Bilbo le Hobbit  au cinéma aujourd’hui même, je voulais en profiter pour revenir sur une très belle pièce sortie à l’époque de la trilogie du Seigneur des Anneaux.

Nous sommes dans les mines de la Moria, la communauté n’ayant pas d’autres choix que de passer par ce qui fût auparavant le royaume des nains.
C’est lors d’un arrêt dans une salle où se trouve la tombe de Balin*, entouré des restes de ses congénères,  que le (très) maladroit Pippin commet une maladresse, signalant aux ténèbres la présence des Hobbits, nains, elfes et hommes présents dans le tombeau…
Tout d’un coup, des orcs surgissent des profondeurs, accompagnés d’un terrible …Troll des cavernes ! (Cave Troll en v.o.)


Cette séquence est sans doute l’une des plus marquantes du 1er film, et l’une de mes préférés.
A ce titre, j’ai tout de suite souhaité m’offrir la fabuleuse statue du Troll des cavernes !

Tout commence avec une boîte immense, avec la particularité d’avoir un visuel sur une seule des faces, le reste de la boite étant noir.
Une fois débarrassé de son fourreau en polystyrène, la bête en jette !
Le Cave Troll est monobloc, et il est livré avec un support (presque) identique aux autres statues Sideshow* mais je vais y revenir.



Je suis collectionneur depuis de nombreuses années, et j’ai eu la chance d’acquérir de belles pièces et d’en voir passer de nombreuses autres, mais je peux vous dire que j’ai été impressionné par cet objet de collection.

Debout, la haine dans les yeux, il frappe de toutes ses forces le sol avec son arme rudimentaire, fracassant tout sur son passage, laissant deviner les dégâts dont cette créature est capable.
Son bras gauche étant balancé en arrière, sans doute pour faire contrepoids.
Son regard et sa gueule ouverte, indiquent clairement qu’il n’est pas content !




Un détail, qui a son importance, vous remarquerez les quelques maillons de chaîne qui pendent a son coup, vestige d’un collier qui devait le retenir au plus profond des ténèbres...
Ce petit bout de chaîne donc, est penché de travers, comme si le Cave Troll tournait d’un coup la tête, recherchant sa proie,  et que l’on mettait un arrêt sur image à ce moment précis.

C’est un détail, mais qui montre que dans la réalisation de statues haut de gamme, Sideshow se pose parmi les meilleurs fabricants au monde, leurs réalisations étant loin d’être figés, ce qui est paradoxal.
Ce détail renforce la sensation de mouvement, et c’est ce genre de chose qui fait toute la différence !


Après, je pourrais vous parler de la sculpture en elle-même, rendant l’effet rocailleux à la perfection, la peau du Cave Troll étant proche d’une carapace, sur laquelle les sillons sont marqués par le temps, comme si le Troll avais réellement vécu. Des blessures çà et là prouvent que ce n’est pas son premier combat.
Tout est parfait, jusqu’à son pagne, que l’on pourrait penser être fait de cuir et de métal.
Les ongles de l’animal, également très réaliste, la corne usé et abimé par des années de combats ou autres maléfices.




Je parlais des yeux, mais les artisans de chez Sideshow ont également soigné la gueule (si je puis dire) laissant apparaitre la dentition et la rage contenu de cette terrible créature.

Le support présente une variante, par rapport aux autres supports vendus avec les statues de cette collection : il y a un revêtement recouvrant la carte de la Terre du Milieu (qui était gravé en creux sur le socle) et représentant le sol de la Moria, l’emplacement où frappe la masse est en ruine, renforçant l’effet de force. On y aperçoit également quelques ossements (hommes, nains ?) ainsi qu’une flèche au sol, souvenir d’un combat passé.


 

La pose, tout en mouvement, renvoi quasiment a cette séquence où le Cave Troll tente de frapper le brave Sam Gamegie et le rate de justesse, grâce aux forces conjugués d’Aragorn et de Boromir.

Sa masse est donc planté dans le sol, la finition de cette dernière n’étant pas en reste, donnant l’impression d’avoir été forgé dans un acier, sans doute une forgerie d’orc !



Bon, passons aux chiffres :
Cette statue du Cave Troll est strictement limitée à 750 exemplaires pour le monde entier (ici, je vous présente l’exemplaire n° 060/750)
La statue mesure 37 cm de haut (socle inclus) sur environ 50 cm de long et 37 cm de large !
Le bébé pèse tout de même pas loin de 12 kilos !

Et je peux vous dire que j’ai bavé devant pendant de nombreuses années avant de qu’il ne devienne mon mien !

Passionnés par cet univers, nous vous présenterons d'autres jolies pièces par la suite, en espérant éveiller chez vous la même passion qui nous anime :)

Greg & Julie
(Texte & photos)

Balin* = parent de Gimli
Sideshow* =  fabricant de statues et autres collectors, leader dans son domaine, et cause direct de mon cratère bancaire.

Commentaires

  1. Il ne manque que le filet de bave...
    Magnifique !

    RépondreSupprimer
  2. Splendide ! Mais c marrant, en voyantles photos, spontanément j'aurais plutôt vu la chaîne aller vers la droite (la pose laisse imaginer que la bête vient de faire une rotation de droite à gauche...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire