Vintage L’empire Des Cinq Robot Thorn Rock DX Die Cast Acrobunch Askadis Antenne 2 Récré A2



 « Contre tous les dangers, c’est l’Empire des 5... Qui dans le monde entier recherchent sans fin... Le trésor fabuleux, l’ancien Askadis… La Terre sera sauvée s’ils réussissent… »

Beaucoup d’entre nous ont un souvenir flou de cette série animée, mais le générique de l’Empire des cinq est resté dans de nombreuses mémoires.
Sa première diffusion en France date d’octobre 1982 sur Antenne2, dans l’émission Récré A2.

Enfant, on rêvait de posséder (entre autres) ce robot dans notre chambre.
Il aura fallu un peu de hasard et beaucoup de chance pour que l'on croise le chemin d’une personne l’ayant conservé, dans l’état que vous voyez, et prêt à s’en séparer.





Mais d’abord, petit flashback sur l’histoire :

Cette courte série (seulement 24 épisodes) raconte les aventures de la famille Cossyg, se battant contre de terribles envahisseurs, les Logors. Grâce à la merveilleuse invention de leur père, l’immense robot Thorn Rock, ses enfants peuvent espérer faire face, et trouver par la même occasion le plus fabuleux trésor de l’humanité, qui se trouverait dans l’ancien Askadis…


Apparu un peu après Goldorak, l’Empire des cinq a également eu droit à quelques produits dérivés, dont le plus intéressant est sans aucun doute le jouet du fameux robot Thorn Rock.

Distribué chez nous sous le nom Thorn Rock, il existe également en version Acrobunch ou Pentabot, en fonction du nom utilisé dans les autres pays.

Chez nous, ce jouet fût distribué avec le logo Antenne 2 (qui vous rappellera peut-être des souvenirs ?), et dans une boîte en polystyrène recouverte d’un coffret en carton laissant transparaitre une partie du contenu.




Une fois ouvert, on découvre Thorn Rock, déjà assemblé, accompagné de nombreux accessoires permettant de réaliser les différents véhicules vus dans la série, et ils y sont tous :

- les 2 bras / motos pour Jill et Ulrich
- les 2 jambes / voitures pour Quentin et Mathieu
- Le corps principal / le vaisseau pour Antoine et le Pr. Cossig






Le montage/démontage de l’ensemble est assez simple, on n'a pas eu besoin de la notice pour la séparation des véhicules, comme vous pouvez le voir en photo.

1ère étape : on retire les bras pour les transformer en moto. Pour cela, il faut également utiliser les roues, fournies séparément.




2ème étape : on retire les jambes pour les transformer en voitures. Un bouton pression caché à l’arrière permet la séparation. Il vous suffira ensuite de replier les volets arrière qui sont en fait les flancs des voitures. Ensuite, clipsez le « nez » et poser les ailerons arrières.






3ème étape : Le corps de Thorn Rock possède une trappe, permettant d’y placer la tête du robot. Pour cela, il faudra auparavant déplacer les ailes latéralement et les retourner dans le sens inverse.
Les languettes situées aux moignons se replient. Les côtés du robot s’étirent, permettant de déplacer son plastron ainsi que le haut du corps, prenant la forme du vaisseau.
Le train d’atterrissage avant peut alors être abaissé, ne manque plus qu’à fixer les roues de côté, simplement insérées dans des encoches.







Et voilà, 1 seul robot se transformant en 5 véhicules, on imagine qu’à l’époque, les enfants devaient être heureux !



Thorn Rock est constitué de plastique et de métal, comme la plupart des jouets Popy*.
Il est fourni avec une épée et un pistolet.
Ce fabuleux robot mesure environ 30 cm de haut, et possède un petit côté disco... vous ne trouvez pas ?


 


Nous avons eu le plaisir de déballer ce vieux robot vintage pour vous proposer ces quelques photos, et pourquoi pas, donner l’envie à l’un-e d’entre vous de retrouver le petit garçon/la petite fille caché-e au fond de lui/elle !

Chez Toys Attack, on vous présente des collectors, mais on partage aussi des souvenirs  ;)

Julie & Greg
(photos & texte)


Popy* : Célèbre fabricant asiatique à qui l’on doit les plus beaux jouets inspirés des dessins-animés des années 70/80, très recherchés des collectionneurs. Regardez, à ce sujet, notre article sur la navette d’Ulysse 31 :)

Commentaires